Spread the love

L’œuvre

  • 566 pages
  • Genres : Science fiction, Thriller
  • Disponible en E-book ou en format classique
  • Publié en 2020
  • Auto Édition

Synopsis :

La colonie extrasolaire de la Géode se prépare depuis trente ans à l’arrivée d’une menace inconnue. Dans ce contexte tendu, Landro réalise son rêve de vivre dans l’espace et rejoint la flotte de défense. Mais étant le seul parmi ses camarades à avoir grandit sur une planète, il peine à s’intégrer dans son nouvel environnement.

Sa vie change lorsque les recrues reçoivent un implant au cerveau pour les assister sur le terrain. À peine reçoit-il le sein que l’IA qui gère la colonie lui apparait en personne. Elle lui dit avoir subit une attaque et a besoin de son aide pour en trouver la source. Landro devra choisir entre signaler le problème à ses supérieurs ou aider cette entité un brin envahissante dans son esprit.

La colonisation de l’espace

L’Humanité, depuis sa naissance a différents rêves. Ces derniers sont basés sur des quêtes existentielles qui sont restées jusque là sans réponses : D’où nous venons ? Qui sommes nous ? Où allons nous ?

Nous avons tous cherché des réponses que ce soit dans la religion, les mythes, les récits d’anticipations ou même l’invention et la recherche. Ainsi des auteurs tels que Isaac Asimov, Hergé, Jules Vernes ont écrit sur la colonisation de l’espace. Il existe également des films tels Interstellar, 2001 : l’Odyssée de l’Espace, Ad astra, Seul sur mars, la saga Alien … pour ne citer qu’eux. La conquête de l’espace est également présente dans des jeux vidéos comme la saga Mass Effect ou d’autres noms encore.

Ce qu’il faut retenir avant d’aller plus loin, c’est que l’Homme est un être pensant qui, dans l’optique d’apprendre, de comprendre et de mieux maitriser son environnement et l’inconnu qui s’offre à lui, va alors chercher à coloniser l’espace. Car nous savons que l’espace est en continuel expansion. Ce qui veut dire que notre système connu n’est pas le seul dans l’infinité de l’espace. Or que se passerait-il si l’Homme parvenait à recréer la vie sur une planète autre que la Terre ?

C’est donc le point de départ d’une multitude de scénarios possibles.

Celui qui nous intéresse le plus est la version de Léo P. En effet, la Terre Originelle a été détruite et l’Humanité a été contrainte de trouver refuge sur d’autres systèmes solaires. C’est le système de la Géode qui a été choisit pour cela.

La carte de la Géode, disponible dans les premières pages de l’oeuvre de Léo P

Cependant ce n’est pas la seule chose que l’on trouvera dans ce roman.

Qui dit science fiction dit également apparition de robots ! Ici ce rôle est attribué à Lony, une IA omniprésente qui connait chacun des résidents présents sur les différentes Géodes. Ou presque.

Cette entité qui a aussi pour nom l’Oracle a pour mission d’aider et de surveiller les hommes en envoyant des avatars dans tous les endroits peuplés par l’Homme. Ce dernier a d’ailleurs constitué différents corps de métiers dont les militaires chargés de se battre contre le Front, une masse informe source de bon nombre d’inquiétudes.

C’est dans ce contexte que l’on va suivre les aventures de Landro, une jeune recrue militaire qui se voit confier une mission de la plus grande importance : découvrir qui a pu tuer un avatar de Lony.

Quand le thriller rencontre la Science Fiction

Si cette chronique a tardé, c’est parce que j’ai pris le temps de relire l’oeuvre.

Lors de ma première lecture, je me suis arrêté sur certains points qui m’avait plut que ce soit le personnage de Landro, un soldat en prise avec son rêve de servir et protéger qui lui a permis de devenir un membre de l’armée malgré les railleries de sa commandante, et l’enquête de Lony qui devient un poids supplémentaire. J’avais également mis de côté le personnage de Constantine qui me paraissait superficielle et sans grand intérêt.

Or je me suis trompée.

Si chacun des personnages est présent, c’est pour une bonne raison. Et je n’étais pas capable de la voir lors de ma première lecture.

De ce fait, malgré les aléas de la vie, j’ai recommencé la lecture de Moteurs de raison et j’ai enfin pu savourer comme il se doit l’œuvre.

Ce que j’ai apprécié c’est le soucis du détail.

La science fiction est, avec la fantasy à mon sens, l’un des genres les plus dur à maitriser. Le monde dans lequel les personnages évoluent est différent de ce que nous connaissons alors en temps qu’auteure mais aussi lectrice la description est un point sur lequel j’attends tous les auteurs au tournant (je vous rassure je ne suis pas une barbare armée jusqu’au dent qui va déchainer sa fureur si elle n’a pas ce qu’elle a). En revanche, pouvoir me repérer dans l’espace, savoir comment est composé l’univers autour du lecteur, et m’en imprégner surtout ! , est un point essentiel. Là dessus rien à redire ! Les descriptions sont bien menées et l’immersion est totale.

Pour les personnages, j’ai eu plus de facilités à les apprécier avec ma seconde relecture. Constantine qui découvre petit à petit son humanité, elle qui avait toujours été éloignée des hommes. Landro est aussi une personnalité intéressante tout comme Rouk son fidèle compagnon. J’ai adoré détesté à certains moments Lony mais la Lony de Landro était quand même un personnage complexe et complet.

Il y a très peu de points négatifs à dire tant l’histoire est très agréable à lire. J’ai du cependant prendre plusieurs jours pour lire le roman car je possédais une version numérique. Je ne suis pas encore très adepte de cette forme aussi peut être préférer une version papier (merci les lunettes et les migraines !)

Mon avis

Si je devais résumer ma lecture, je dirais que ce fût une lecture très intéressante. Un agréable moment dans les étoiles. On se laisse porter par les différents évènements et points de vues qui s’enchaînent sans difficulté. Ne pas faire la même erreur que moi en ne le lisant qu’une fois et l’oublier derrière. C’est un ouvrage qui s’apprécie plus en le relisant à l’infini !

Tu as aimé cet article ?

Donne un peu d’amour à Léo P. en le suivant sur les réseaux sociaux !

Quant à nous, on se retrouve bientôt pour une nouvelle chronique dans un univers différent cette fois ci !

Pour ma part, je reste joignable par mp ou bien via l’adresse mail suivante : justash.chroniques@gmail.com ! ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *