Spread the love

En attendant l’arrivée de son roman, Moteurs de raison, découvrons ensemble le portrait de Léo P !

Ashley Plateada : Hello et bienvenue à toi ! Je suis super contente de t’accueillir ici !

 Léo P : Bonjour, merci beaucoup Ashley !

Ashley Plateada : J’espère que tu es confortablement installé car maintenant c’est à ton tour d’entrer dans la lumière !

 Léo P : Avec plaisir, j’attends tes questions.

Ashley Plateada : Alors première question ! On commence doucement, peux tu te décrire en quelques mots ( comment t’appelles tu ? Quel âge as-tu ? Comment te définirais tu ?)

 Léo P : Léo, Suisse, 28 ans, consultant en sécurité informatique et analyse de données. Je me définirais comme une personne passionnée, empathique, et sur qui on peut compter en cas de besoin, bien que de nature solitaire également.

Ashley Plateada : Team café ou thé ? 

  Léo P : Thé ! Je ne fonctionne pas correctement sans mon Earl Grey du matin

Ashley Plateada : Quand tu n’écris pas tu…? 

  Léo P : Je crée des macros Excel : c’est très fun ! Sinon, on me trouvera dans les groupes de Jeu de Rôle, autour de jeux de plateaux et sur des jeux de gestion.

Ashley Plateada : As tu des animaux de compagnie ? 

  Léo P : Non, je manque de place chez moi, mais le Boxer de mon père est adorable et je vais régulièrement lui dire bonjour ! 🐶

Ashley Plateada : On te donne une lampe magique avec 3 souhaits, que choisis-tu?

 Léo P : Puisque c’est magique, faisons-nous plaisir et mettons le monde en mode « facile » :

  1. Augmenter à fond le niveau d’empathie/altruisme/tolérance des êtres humains, entre eux et envers la nature.
  2. L’établissement d’un système économique durable à l’échelle mondiale, sans pauvreté ni discriminations.
  3. Une IA super-intelligente capable de nous fournir des technologies de fou sans effets secondaires néfastes, batteries incluses.

Ashley Plateada : Si tu étais une saison tu serais ? 

 Léo P : Le printemps ! 🌷💐 Les journées s’allongent et se réchauffent, c’est la saison de l’optimisme ! Après, j’aime toutes les saisons 😊

Ashley Plateada : Montre moi un extrait de ta Playlist du moment ! 

 Léo P : Dans les rythmes entraînants on aura :

Dans une ambiance plus sombre :

Dans les musiques de jeux-vidéo :

Ashley Plateada : Parle moi d’un souvenir d’enfance heureux

  Léo P : Plonger dans une baignoire d’eau chaude après une journée à faire les fous dans la neige avec les scouts ❄😊

Ashley Plateada : Quel est ton moto (ta devise)? 

 Léo P : « De n’importe où on peut s’élancer vers le ciel. »

Ashley Plateada : Si le choipeaux était face à toi quelle maison demanderais tu (pour rappel Gryffondor, Serpentard, Poufsouffle ou Serdaigle)? Quelle maison te donnerait-il selon toi ?

  Léo P : Je demanderais (et obtiendrais) probablement Serdaigle : je suis trop prudent pour Gryffondor, trop flemmard pour Poufsouffle et trop honnête pour Serpentard. Après, en pratique, on devrait tous développer autant que possible les qualités de chaque maison.💙🖤

Ashley Plateada : Enfin, donne moi le programme d’une journée idéale

  Léo P : Réveil entre 8 et 9h, gym, douche, puis thé. Bosser sur mes projets (d’écriture, mais pas forcément) le reste de la matinée. Retrouver des amis dans l’après-midi, faire du jeu de rôle ou des jeux de plateau. Balade s’il fait beau. Préparer des lasagnes et du tiramisu pour le repas du soir (barbecue ou raclette fonctionne aussi, selon la saison), apéro. Soirée tranquille : jeux-vidéo, séries ou écriture en fonction de mes projets en cours !

Ashley Plateada : Quand as-tu commencé à écrire ?  Quelle a été l’étincelle ? 

  Léo P : J’ai commencé autour de 10 ans, dans le cadre d’un atelier de création littéraire proposé par mon école. Je m’y suis mis sérieusement de 15 à 20 ans, en découvrant les jeux de rôle sur forum. Puis j’ai ralenti le rythme pendant plusieurs années, afin de finir mes études et commencer ma carrière, avant de reprendre à 27 ans.

Ashley Plateada : Quelle forme de publication as tu choisis (maison d’édition, auto édition,…) et pourquoi ce choix ? 

  Léo P : Pour mon roman, j’ai choisi l’auto-édition, qui m’a séduit par son côté entrepreneuriat et gestion de projet. Jusqu’à maintenant, ce choix ne m’a pas déçu, car j’ai appris un tas de choses utiles pour des projets futurs. Et je vais sans doute faire plein d’erreurs qui vont m’en apprendre encore davantage.

Ashley Plateada : As-tu déjà écrit d’autres ouvrages que Moteurs de Raison ? Si oui sont-elles en vente ? Où peut-on les lire ? Si non as-tu déjà en tête de nouveaux projets ? 

  Léo P : J’ai une nouvelle satirique qui paraîtra le 31 mars aux éditions Livresque, dans une anthologie sur le thème « Cyberpunk féérique ». Le titre est « Overtime », et explore la dimension magique des Heures Supplémentaires. Je mijote également mon prochain gros projet de roman : une anticipation destinée à explorer l’an 2042. En attendant, mes écrits sont disponibles sur mon site, la plupart sont des textes courts que j’ai pondu au fil des années, dans plein de styles différents.

Ashley Plateada : As-tu une routine pour écrire ? Peux-tu nous raconter une anecdote ? 

 Léo P : Une tasse de thé Earl Grey, de la musique d’ambiance et mon fichier Word. La première chose que je fais est de résumer en quelques phrases les points clés que je m’apprête à écrire. Puis je les écrits un à un. Si je bloque sur quelque chose (une action, une description, ou autre), je laisse le point ouvert et passe au suivant. J’ai gardé le projet secret pour la plupart de mes amis avant d’être sûr que le roman verrait le jour. Si bien que beaucoup n’étaient au courant de rien avant que je ne leur montre la version imprimée. C’était marrant de voir leur surprise et leur émerveillement !

Ashley Plateada : Moteurs de raison est un thriller futuriste où le jeune Landro va plonger dans les méandres d’une conspiration qui le dépasse. Comment t’es venu cette idée ?  Quelles sont tes sources d’inspiration ? Y aura-t-il une suite ? 

  Léo P : L’idée m’est venue en voyant une démonstration du système Google Duplex, capable de générer une voix humaine plus vraie que nature. Dès lors, je me suis demandé comment cette technologie pourrait évoluer, un futur dans lequel l’IA devient maître dans l’art de manipuler les humains, sans forcément basculer dans la dystopie. Sans surprise, le personnage de l’IA a été le plus difficile à écrire.

Je me suis aussi posé d’autres questions : comment vivraient les habitants d’une ville  automatisée ? Comment fonctionneraient des amants robotiques ? Comment une société humaine peut-elle fonctionner isolée des autres, lorsque les temps de communication se mesurent en années, et les temps de voyage en siècles ? Mes sources d’inspiration sont – sans surprises – d’autres œuvres SF : Hyperion, Passengers, The Expanse, Contact, Blade Runner et bien d’autres ! Je m’efforce d’y apporter ma patte, ainsi que le regard d’un  habitant des années 2020.

Le livre est une histoire complète, à priori sans suite directe. Toutefois, il pose les bases des « Chroniques de la Géode », un univers que je compte explorer à travers d’autres œuvres. Il sera possible de les lire dans n’importe quel ordre.

Ashley Plateada : Si tu devais donner un conseil à ton lectorat lors de la lecture de ton ouvrage lequel serait-il ? 

  Léo P : Pas de conseils en particulier, savourez-le comme vous le souhaitez, et j’espère que l’histoire vous fera vous interroger sur des questions d’avenir 😊

Ashley Plateada : Très intéressantes tes réponses, j’espère que tu t’es bien amusé !

 Léo P : C’était un plaisir Ash !

C’est la fin de ce petit portrait ! Si l’univers de Léo P vous a plut, n’hésitez pas à aller le suivre sur son twitter ou à passer sur son site internet !

Pour ma part, je reste joignable par mp ou bien via l’adresse mail suivante : justash.chroniques@gmail.com !💌

Sur ce je vous fais des gros bisous et je vous dit à une prochaine ! ❤

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *